Historique

C’est en 1954 que les fondements de ce qui allait devenir le club de la région morgienne voient le jour, une équipe de copains qui se retrouvait régulièrement afin de pratiquer leur sport favori. Ils décident alors de fonder un club de hockey et mettent en place un comité provisoire en 1955. L’étude de l’aménagement d’une patinoire naturelle au Vaugues sous le village de Chigny est entreprise la même année. Les travaux de nivellement débutent aussitôt. Malheureusement ce projet est abandonné, car le terrain ne s’y prête pas et de plus les températures y sont beaucoup trop élevées pour le maintient de la glace.

Le 3 mars 1956, s’ouvre l’assemblée constituante du premier club qui prendra le nom de H.C. Chigny-Vufflens. C’est au café de Vufflens-le-Château que les dix-huit membres votent les premiers statuts ainsi que les premières cotisations. Tous les membres sont présents.

Il s’agit de:

Blaser Charles Blaser Jean Blaser Paul Bataillard Roger
Borlaz Gustave Bolay Jean Cavin Pierre Francfort Ali
Imhof Éric Imhof Hermann Imhof Willy Jaquet Jean-Pierre
Lude Maurice Perey André Rayroux Michel Vuffray François
Vuffray Louis Vuffray Serge

Pour l’anecdote, le tarif demandé pour l’inscription d’entrée est de Fr. 20.-. La cotisation s’élève à Fr. 2.- par mois. Chaque membre fondateur verse Fr. 50.- en prêt, pour démarrer les activités.

Le premier comité est composé de:

Président: Imhof Willy
Vice-Président: Perey André
Caissier: Vuffray François
Secrétaire: Bataillard Roger
Membre: Rayroux Michel

N’ayant pas de patinoire, cette bande de copains s’entraînait sur les étangs de Vufflens et de Begnin ou occasionnellement à la patinoire des Cheseaux à St-Cergue.

En 1957, le club est admis au sein de la Ligue Suisse de Hockey sur Glace et l’équipe commence son premier match officiel en troisième ligue qu’elle perdra par le score de 9 à 6.

C’est également l’année où Michel Grand va être accueilli dans le cadre de l’équipe. Personnalité attachante, Michel va participer activement à la vie du club de Chigny-Vufflens, puis du Forward HC jusqu’à nos jours. Après avoir fait ses armes de hockeyeurs à Château-d’Oex, il ira jouer avec le club de Begnin/St-Cergue jusqu’en 1956. Recruté au sein de la première, il jouera jusque dans les années septante. Afin de permettre à ses deux fils d’avoir un entraînement sérieux, il s’occupera également du mouvement junior de 1968 à 1976. Année où il se chargera de la commission technique de la première équipe.

En 1959, le club accueille Marcel Magnenat, son premier arbitre. Débarquant de Tramelan, il supervisera toutes les questions d’arbitrage au sein du club. Il cessera toutes ses activités en 1978, pour faire un retour au sein du comité en 1994.

C’est sur une initiative de Roger Bataillard, que Jean-Gabriel Anken, alors gardien de football va être essayé au but en automne 1960. Suite à un match mémorable contre Lausanne, car c’était la première fois qu’il chaussait des patins, il va débuter une carrière non moins mémorable au sein du club, d’abord comme joueur, puis comme entraîneur du mouvement junior et enfin comme président. il fait partie de ces hommes qui ont marqué la vie du Forward H.C. Ses deux fils Daniel et Olivier vont également s’illustrer sur la glace. Olivier atteindra même les sommets avec un nombre impressionnant de sélection en équipe nationale.

En janvier 1961, un comité composé de messieurs Guex, Thomas, Werdenberg et Neeser élabore les plans d’une patinoire artificielle à Morges. Cette construction sera réalisée dans le site de la chute de la Morges, appelé “Les Eaux Minérales”. Les initiateurs de cette patinoire, sous la présidence d’André Neeser, forment une société coopérative qui réunira les fond nécessaires à sa réalisation.
Cette même année, des pourparlers s’engagent avec l’association du Forward et le HC Chigny-Vufflens prend le nom de Forward Hockey Club.

L’inauguration officielle a lieu le 22 décembre 1962. Sous la présidence de André Perey, le club joue son premier match sur sa glace.

Commence alors les années les plus fastes du club. La saison 1962-1963 vit le Forward dominer manifestement ses adversaires de troisième ligue. Parvenu en finales, il écrase le Pont II par 9 buts à 1. Le match de promotion-relégation lui permet d’accéder à la deuxième ligue en disposant de la Chaux-de-Fonds III par le score sans appel de 10 à 0.

Durant cette période, l’entraîneur joueur Pierre Bongard, qui s’occupe alors de la première équipe, va également développer le mouvement junior.

Pendant la saison 1963-1964, la tâche est plus difficile, mais l’équipe peut compter sur l’apport de nouveaux éléments. Champion du groupe avec six matches et 12 points; vainqueur de Gottéron, puis de Salvan, Forward réussit l’exploit de passer, en deux ans, de la troisième à la première ligue.

En 1970, Forward termine premier de son groupe devant Wicki et le Locle. Il se trouve propulsé en Ligue Nationale B avec Olten. Au cours des huit prochaines saisons, le club évoluera à ce niveau tenant une place honorable au milieu des classements.

La patinoire rencontre immédiatement un franc succès. Jusqu’en 1967 son exploitation se fait sans problème. A partir de cette période, la gestion se dégrade peu à peu. Le renchérissement des coûts d’exploitation obligeant la société coopérative à confier pour la saison 1977-1978 l’exploitation de la patinoire à la commune. Le 13 décembre 1979, la dissolution de la société est votée à l’unanimité des membres présents. La commune de Morges devient alors officiellement la propriétaire des installations.

En avril 1984, le conseil communal accorde un crédit de Fr. 240’000 pour l’étude d’une nouvelle patinoire aux Eaux-Minérales. En 1990, le projet est accepté et les travaux commencent la même année. L’ouverture officielle de la patinoire a lieu le 26 septembre 1992. Le vendredi 8 janvier 93, Forward rencontre St-Croix, en 2ème ligue, pour son premier match sur sa nouvelle glace. Match qui malheureusement sera perdu 3 à 7.

Le 20 novembre 2000, l’assemblée des membres décide de transformer l’association en Société Anonyme. Le Mouvement junior est alors séparé de la première équipe. En 2004, la première équipe accède pour la seconde fois de son histoire en LNB. Malheureusement durant la saison 2005-2006 la SA fait faillite. La première équipe est dissoute. Une page se tourne.

Grâce à quelques joueurs fidèles, la deuxième équipe qui joue alors en 3ème ligue, réussit sa promotion en 2ème ligue durant cette même saison 2006. Le club renaît de ses cendres grâce au Mouvement junior.